Communiqué de l'UDFO75  Il n’est pas un jour sans que l’annonce de nouvelles actions se profile.


Il n’est pas un jour sans que l’annonce de nouvelles actions se profile.

En effet, l’Action Sociale FO de Paris rejoint l’appel de la Fédération FO des Services Publics et de Santé en appelant à la grève et à la manifestation pour soutenir les personnels des EHPAD, le 30 janvier 2018.

Dans le même temps, l’Action Sociale FO de Paris développe également ses revendications, en exigeant le financement du secteur social et médico-social à la hauteur de ses besoins, l’abrogation de l’article 70 de la loi de financement de la sécurité sociale et le maintien de tous les droits collectifs, l’arrêt du détournement des cotisations sociales et le retour à la sécu de 1945, l’augmentation générale des salaires et des minima sociaux ainsi que des retraites et l’abrogation de la loi travail et des ordonnances.

Dans le même temps l’annonce de la suppression de 2 400 postes à Carrefour entraine des réactions très fortes des syndicats FO de Carrefour et de la Fédération FO FGTA. Un appel à la grève, le 8 février vient d’être déposé.

L’UD FO 75, comme elle le fait aujourd’hui dans tous les secteurs qui appellent à la grève et à des manifestations soutiendra toutes ces actions aux cotés des syndicats et des Fédérations FO :

 Chez les personnels de la pénitentiaire qui entament leur 10ème jour de grève et d’actions.
 Dans les EHPAD, le 30 janvier 2018.
 Avec l’Action Sociale FO de Paris, le 30 janvier 2018.
 Avec la FNEC FP FO, le 1er février 2018.
 Avec les Cheminots FO, le 8 février 2018.
 Avec les syndicats FO Carrefour et leur Fédération la FGTA FO, le 8 février 2018.

L’UD FO 75 demande à l’ensemble de ses syndicats de se mobiliser afin de contribuer à la réussite de ces différentes actions.

L’UD FO 75 considère que la multiplication des mouvements de grève et les manifestations ne peuvent à terme que contribuer à un grand mouvement d’ensemble que nous devons préparer sur le plan interprofessionnel. L’UD FO 75 y est prête !

Paris, le 24 janvier 2018


Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site