Communiqué de l'UDFO75  La période est marquée par une mobilisation dans plusieurs entreprises et à des actions dans des UD.


La période est marquée par une mobilisation dans plusieurs entreprises et à des actions dans des UD. Il me semble intéressant de constater que malgré les « concertations » qui se mènent, les salariés ne sont pas dupes de la volonté du patronat et du gouvernement de s’attaquer aux acquis essentiels.
Dans l’Essonne : A l’appel des UD CGT-FO – CGT – FSU – SUD et des organisations étudiantes et lycéennes UNEF et UNL un rassemblement est organisé le 12 décembre 2017 à 12h00 devant l’Assemblée Nationale pour dire « retrait du plan étudiant ! ».
A la RATP : lignes A et B – A l’appel de FO RATP – CGT – UNSA – SUD toutes ces organisations ont déposé un préavis de grève pour le 12 décembre 2017 les problèmes récurrents sur les deux lignes sont communs :
Pressions managériales constantes – effectif insuffisant – sanctions à répétition mal vécues.
Modification des textes réglementaires de manière unilatérale – stress permanent.

Les salariés de Momentum (Eurostar) : à l’appel de la CGT-FO, de la CGT et de la CFDT en grève depuis le 10 décembre 2017 sur le site de la gare du nord.
Les salariés et leurs OS revendiquent l’amélioration de leurs conditions de travail, la titularisation de chefs de cabine, la comptabilisation à 100% des heures de coupure à Londres.
Plus de 66% des salariés étaient en grève le 10 décembre 2017 à 8 heures.

A la ville de Paris : A l’appel de la CGT-FO, de la CGT et de la FSU. Mobilisation et grève le 11 décembre 2017 avec un rassemblement dès 8h30 devant le conseil de Paris auquel l’UD FO de Paris souhaite que la solidarité de nos structures s’exerce. Les revendications touchent particulièrement les activités sociales (AGOSPAP) avec une baisse drastique du budget mais également les effectifs. Les organisations FO, CGT, FSU revendiquent la création des effectifs nécessaires à commencer par la titularisation de leurs collègues en contrats aidés et condamnent la remise en cause des droits à congés et RTT.
Ils exigent le respect de l’accord ARTT, le maintien de l’ensemble des jours de congés et le rétablissement des jours supprimés.

A l’APHP : FO fait une déclaration au CTEC du 4 décembre sur le bilan de l’organisation du temps de travail (OTT) et décide de faire un livre noir de l’OTT à l’APHP. Ils concluent leur déclaration au directeur général : « En persistant dans cette voie de désorganisation permanente, vous allez créer une situation de tension dans les services, situations dont vous êtes aujourd’hui et serez demain le seul responsable ».

L’UD FO 75 soutient sans aucune réserve toutes les actions engagées qui démontrent qu’après le code du travail ce sont bien tous les acquis qui sont visés.
La lutte est loin d’être terminée. Tous ces mouvements préparés dans l’unité sur des revendications claires contribuent à poursuivre les mobilisations, à se déterminer dans les assemblées générales pour préparer le mouvement pour bloquer l’économie et garantir et développer ce qui a été acquis en 1936 et 1945.



Paris le, 11 décembre 2017


Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site