Acte fasciste !  Les locaux de l'UD FO 75 viennent d'être dégradés par des tags qui ne laissent aucun doute sur la "qualité " de leurs auteurs que l'on retrouve dans les différentes manifestations que nous avons menées contre la loi Travail.


Les locaux de l'UD FO 75 viennent d'être dégradés par des tags qui ne laissent aucun doute sur la "qualité " de leurs auteurs que l'on retrouve dans les différentes manifestations que nous avons menées contre la loi Travail.

"Attachés à la démocratie " ils n'hésitent pas à "canarder" les manifestations à coup de bouteilles, de pierres et de pétards agricoles, blessant régulièrement ceux qui viennent tout simplement défendre les acquis sociaux de 1936 et 1945.

En s'attaquant à nos locaux c'est aux salariés, aux retraités, aux chômeurs qui sont tous les jours présents pour consulter les conseillers du salarié, les conseillers prud'homaux, les avocats qui défendent avec acharnement les dossiers de licenciement où les acquis disparaissent.

C'est aussi tous les Parisiens qui viennent consulter notre " Association de consommateurs" afin de trouver des solutions à leurs problèmes de logement ou de consommation.
Alors, si les tags portaient des inscriptions pourries. C'est ceux qui les ont tagués qui devraient se poser la question de savoir si entre 1940 et 1944 ce ne sont pas eux qui avaient été des collabos.

Cela ne nous détournera pas de nos engagements et des luttes que nous conduirons contre la loi Travail XXL, contre la casse des statuts et conventions collectives, contre la volonté de faire disparaître la retraite par répartition, les régimes spéciaux, les services publics et des centaines de milliers d'emplois de fonctionnaires et leur statut de fonctionnaires d'Etat.
Nous résistons contre toutes les attaques des gouvernements quels qu'ils soient, nous résisterons aussi contre tous ces actes soutenus par on ne sait qui.


Paris, le 30 mai 2017



Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site