Centre Pompidou :  Après 10 jours de grève quoi qu'en disent direction et ministère rien n'est réglé !


Après 10 jours de grève à l’appel des organisations FO et UNSA les salariés poursuivent la grève.
Ils considèrent que l’enfumage et les promesses en l’air suffisent !

Ils déclarent que les quelques avancées en matière de titularisation doivent s’étendre à l’ensemble des agents du Centre quel que soit leur groupe.

La titularisation doit se faire dans des conditions où les agents ne peuvent être perdants. Les syndicats FO et UNSA précisent que sans garantie d’emploi, les promesses d’où qu’elles viennent comme celles qui concernent le maintien de la mobilité interne ou le maintien dans l’emploi n’engagent que ceux qui y croient.

Dans un contexte politique et social incertain où chacun s’inquiète de son avenir, il n’existe qu’un seul moyen de sortir du conflit : le report de la sortie du dérogatoire pour l’ouverture de négociation et la satisfaction de revendications légitimes.

Les syndicats FO et UNSA appellent tous ceux qui peuvent se mobiliser à se rassembler pour se rendre à Matignon pour appuyer la délégation qui sera reçue.

Ils appellent à la grève le 6 avril et au rassemblement dans le Forum à partir de 9h30 pour se rendre à Matignon à 11 heures.

L’UD FO 75 soutient la grève et le rassemblement. Elle appelle ses syndicats à se mobiliser pour envoyer des délégations au rassemblement et à la manifestation du 6 avril 2017.

Elle demande également à ses syndicats de contribuer à la solidarité financière en direction des camarades qui depuis 10 jours luttent sur des revendications justes en adressant les chèques à l’UD FO 75 avec la mention « solidarité » avec les travailleurs en lutte du centre Pompidou.

Les délais sont courts mais comme à chaque grande occasion, nous savons que les syndicats de Paris sauront répondre à la manifestation.


Paris, le 05 avril 2017



Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site