Soutien aux syndicalistes chinois.  L’Union Départementale FO de Paris soutient sans réserve le combat des syndicalistes chinois Zen Feiyang, Zhu Xiaomei, Tang Huanxing et Meng Han.


L’Union Départementale FO de Paris soutient sans réserve le combat des syndicalistes chinois Zen Feiyang, Zhu Xiaomei, Tang Huanxing et Meng Han.

Leur seul « tort » est celui d’avoir représenté et défendu les travailleurs s’opposant aux mesures prises par les employeurs qui font supporter aux travailleurs chinois les conséquences du ralentissement économique en retardant le paiement de leurs salaires et en fermant les usines ou en les regroupant.

L’Union Départementale FO de Paris considère que les représentants syndicaux, les travailleurs d’une façon générale, ne doivent pas être inquiétés et emprisonnés lorsqu’ils manifestent pour faire valoir leurs revendications et leur droit de manifester en rassemblant les travailleurs.

D’une façon générale, l’Union Départementale FO de Paris condamne avec force les attaques portées contre les travailleurs et leurs représentants en Chine mais également dans toutes les parties du monde.

Elle exige la libération de ceux qui sont emprisonnés et le droit pour tous de représenter, dans le cadre de leur activité syndicale, les travailleurs sans être inquiétés.


Paris, le 23 septembre 2016




Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site