Nous ne lâcherons pas !  A l'occasion du congrès des Maires de France et de la visite de François Hollande Porte de Versailles, jeudi 2 juin, 500 militants de la CGT et de Force Ouvrière étaient présents pour interpeller le Président de la République. A notre « grande surprise »,


A l'occasion du congrès des Maires de France et de la visite de François Hollande Porte de Versailles, jeudi 2 juin, 500 militants de la CGT et de Force Ouvrière étaient présents pour interpeller le Président de la République. A notre « grande surprise », ce dernier n'est pas venu dialoguer avec les manifestants !

Pour autant, les orateurs de la CGT comme de FO, ont réaffirmé la volonté majoritaire dans le pays de voir retirer le projet de loi El Khomri, de conserver le code du Travail, de maintenir l'ensemble des droits et d’insister sur la bataille dans l'unité que mènent depuis trois mois FO, CGT, FSU, Solidaires, UNEF, FIDL et UNL. Ce fut l'occasion de faire le point sur les mobilisations en cours et à venir à Paris, comme dans l'Ile de France et à l'échelon national pour s'opposer à l'inversion de la hiérarchie des normes, de maintenir les conventions collectives et les statuts.

Ce fut également l'occasion d’insister sur l'importance de mettre tout en œuvre pour assurer un succès historique de la grève et la manifestation nationale du 14 juin, en s'appuyant sur les grèves, occupations et blocages en cours, l'organisation de la votation citoyenne, et plus généralement toutes les initiatives qui convergeront dans la montée nationale (le 14 juin 2016 - 13h Place d'Italie) pour obtenir le retrait de la loi.

NI AMENDABLE, NI NEGOCIABLE,
RETRAIT DU PROJET DE LOI HOLLANDE GATTAZ BERGER
TOUTES ET TOUS A LA MANIFESTATION NATIONALE LE 14 JUIN !


Paris, le 3 juin 2016


Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site