Je suis fonctionnaires !  L’URIF FO soutient sans réserve la grève décidée par les organisations de fonctionnaires le 26 janvier 2016.


Elle les soutient d’autant plus que les salaires des fonctionnaires sont bloqués depuis 8 ans.

Elle les soutient parce que 14 organisations d’enseignants ont appelé depuis plusieurs mois à des grèves et à des manifestations contre les réformes destructrices touchant les collèges, les disciplines dispensées et les conditions de travail des enseignants.

Elle les soutient parce que dans tous les secteurs, les fonctionnaires se mobilisent et se battent pour défendre un service public remis en cause par toutes les contre réformes, à l’éducation nationale, à l’école, dans les hôpitaux, à la poste, à EDF, aux finances publiques…

Elle les soutient parce que ce qui touche aujourd’hui les fonctionnaires, touche également l’ensemble du secteur privé.

Après les 46 milliards d’exonérations accordés aux patrons, ceux-ci continuent à exiger du gouvernement d’autres exonérations dans le cadre du recrutement ou d’apprentissage.
Ils exigent un contrat « agile » qui est considéré par la CGT-FO et son Secrétaire Général comme un contrat « fragile » qui, une nouvelle fois, sera considéré comme un contrat permettant de pratiquer le licenciement plus facilement.

Ils souhaitent un contrat unique faisant disparaitre le contrat à durée indéterminée.

Ils veulent que soient limitées, dans les conseils de prud’hommes, les indemnités versées dans le cadre de licenciements.

Ils veulent empocher, dans le cadre du pacte de responsabilité, le montant de 46 milliards sans avoir lâché une embauche, encouragés par le gouvernement.

Ils veulent, par tous les moyens, la semaine de 7 jours de travail à tous les salariés en faisant des propositions « mirobolantes » sur le travail du dimanche alors que sa seule volonté est de casser le code du travail, notamment en terme de durée du travail.

Ils exigent le recul du départ à la retraite de 1 an pour bénéficier d’une retraite à taux plein ! Soutenu en cela par le gouvernement qui lui-même organise la politique de baisse des effectifs et de casse de celui-ci en appliquant le PPCR pourtant rejeté par la CGT et FO majoritaires dans la fonction publique.

Décidemment OUI, il faut continuer à combattre le pacte de responsabilité, il faut lutter contre l’austérité ! Tous les éléments développés conduisent au renforcement de celle-ci alors que la croissance est en berne, que le pouvoir d’achat s’enfonce désespérément, que le chômage explose et que les entreprises ayant des carnets de commandes pleins font des bénéfices considérables et continuent à licencier et à délocaliser.

Décidément OUI, il faut que le secteur public et secteur privé s’inscrivent dans la démarche de la grève et des manifestations du 26 janvier 2016 sur des revendications claires en terme de salaires, de retraites, d’arrêt des contre réformes et sur le retrait de celles déjà engagées.

Au sein de la CGT-FO en Région Ile-de-France, nous nous inscrivons ainsi dans la volonté exprimée par le CCN de la CGT-FO de préparer, d’informer les salariés et de nous mobiliser pour organiser la grève générale interprofessionnelle pour bloquer l’économie.

Le 26 janvier, les intérêts des salariés du privé, du public, les retraités comme les chômeurs seront étroitement liés. Ils permettront tous ensemble de faire la démonstration que ce 26 janvier est une étape importante dans l’organisation de la grève générale interprofessionnelle.

Toutes ces raisons conduisent l’URIF FO à inviter ses syndicats du privé, les retraités et les chômeurs à participer et à organiser les débrayages et les manifestations aux côtés des fonctionnaires en grève, le 26 janvier 2016.

Toutes ces attaques, les provocations patronales et le soutien du gouvernement à ces dernières, ne sont pas acceptables.

L’urgence sociale est là et la proclamation de l’état d’urgence, dont notre organisation a demandé la levée, ne peut bloquer l’expression des salariés du privé et du public !



Paris, le 12 janvier 2016

Le bureau de l’URIF FO



Une réunion préparatoire à la manifestation parisienne se tiendra le mercredi 13 janvier 2016 à l’URIF CGT. Une délégation FO composée de membres de l’URIF FO ainsi que de militants de la FGF-FO participeront à cette réunion. Les informations sur horaires, lieux de rassemblement et parcours seront diffusées après la réunion.



Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site