Communiqué URIF.  Assassinés !


Lors des attentats de Janvier 2015, l’URIF FO rappelait son engagement pour la paix et par nature, son opposition à la guerre, à toutes les guerres et leurs développements.
Ces dernières entraînent la souffrance, le désespoir, la mort pour des millions de personnes issus du peuple, des ouvriers, des étudiants, des travailleurs d’une façon générale. C’est une atteinte fondamentale aux libertés, à l’égalité et à la fraternité.

Aujourd’hui, l’URIF FO, profondément choquée et meurtrie, une nouvelle fois, considère que ces assassinats, car il s’agit bien de cela, touchent des salariés, des jeunes, des étudiants, des lycéens, profondément attachés aux valeurs de notre république de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité.

Se mobiliser, c’est garantir et renforcer la République une et indivisible dans tous les actes de la vie pour les citoyens y compris dans ces périodes dramatiques où fonctionnaires et militaires ont assuré toutes leurs missions de service public avec cœur et courage comme ils le font d’ailleurs dans tous les actes de la vie quotidienne et des évènements difficiles ou douloureux que la France traverse et a traversé avec tempêtes et aléas climatiques.

Aujourd’hui, nous sommes malheureux de voir les familles douloureusement frappées par ces drames. Elles doivent savoir que l’URIF FO leur apporte sa solidarité totale. L’URIF FO s’incline devant tous ceux qui viennent de disparaître et qui pourtant ne demandaient qu’à vivre dans le même temps où nous souhaitons que les nombreux blessés retrouvent rapidement le chemin de chez eux.

La solidarité que nous portons en direction de tous ceux qui souffrent aujourd’hui, nous l’avons ressenti dans tous les messages du mouvement syndical international qui nous sont parvenus. Ils marquent leur volonté de s’engager avec nous pour continuer à porter les revendications essentielles, les libertés, la démocratie et la laïcité.

Dans ces messages, nous sommes sensibles au soutien très fort de l’Union Régionale des Travailleurs de Tunis et à ceux de l’Union Régionale des travailleurs Algériens de Tizi-Ouzou qui ont vécu des situations telles que celles que nous vivons en France et qui ont poursuivi malgré les épreuves, leurs luttes pour que la démocratie triomphe.

L’URIF FO adresse à tous ceux qui viennent d’être touchés par la peine et le deuil, à tous ceux qui souffrent et à ceux qui souffrent encore des suites des précédents attentats, de sa solidarité et de son amitié profonde.

Paris, le 15 novembre 2015



Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site