Communiqué.  De plus en plus fort !


À entendre « le patron » des députés PS à l’assemblée, ce qui sera présenté par le Premier Ministre concernant le Code du travail, serait une réforme de gauche !
Comme est de gauche le pacte de responsabilité, la loi Macron, la contre-réforme des retraites, l’ANI etc…

D’abord, il faut considérer que toutes ces contre-réformes sont imposées par la commission européenne qui n’a qu’un seul objectif : le respect des 3% de déficit budgétaire pour tous les pays européens.
Ensuite, parce que nous nous apercevons que les patrons sont plus que satisfaits lorsque l’ANI se met en place, lorsque la contre-réforme des retraites intervient. Ils exigent que le gouvernement aille plus loin dans l’application du pacte de responsabilité et de la loi Macron. Une nouvelle étape est franchie dans « l’amour » que le Premier Ministre ressent à l’égard des entreprises puisqu’il va permettre au patronat de détruire le Code du travail. Plus de Code du travail s’appliquant à tous mais des accords « à bien plaire » permettant de gérer temps de travail, salaires, conditions de travail etc…dans des conceptions différentes d’une entreprise à une autre.

Si la destruction du Code du travail est une réforme de gauche, nous disons très clairement qu’elle n’a pas notre accord. Elle vient s’ajouter à toute la destruction de l’emploi, des services publics, de l’école, de l’hôpital, du pouvoir d’achat, de la sécurité sociale. Elle accentuera encore la précarité et la misère pour les travailleurs.

Il faut pour nous combattre dans les mêmes conditions et sur les mêmes revendications que lors de la grève et des manifestations du 9 avril 2015.

NON – Mille fois NON à cette réforme de gauche !



Paris, le 09 septembre 2015



Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site