Le peuple Grec a dit « NON » !  Le peuple grec s’est prononcé par referendum ce dimanche et a refusé par 61% de « NON » les plans drastiques imposés par le FMI, la Banque Centrale Européenne et l’Union Européenne.


Dès le début, l’UD FO 75 a soutenu le peuple grec et dénoncé ces plans d’austérité imposés par la Troïka visant à appauvrir toute une population.
Force Ouvrière le rappelle, c’est aux armateurs, aux banques et aux grosses industries de payer la note.
Depuis quelques jours les Banques sont fermées pour manque de liquidités disent-elles. Conséquence les travailleurs ne peuvent retirer leur argent pour faire face aux dépenses journalières courantes.
Où sont passées leurs économies ? C’est un scandale, un véritable hold-up !
Une fois de plus, ce sont les travailleurs qui font les frais des politiques à courte vue des dirigeants.
De Paris à Athènes, les travailleurs doivent agir contre la remise en cause de leurs acquis, la solidarité avec le peuple grec prise en France pour faire reculer le gouvernement Hollande, Valls, pacte de responsabilité (pacte d’austérité), lois Macron, Rebsamen, Commission Combrexelle doit se poursuivre jusqu'à l’abandon total de ces mesures scélérates.




Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site