Newrest Wagons lits en grève  Depuis le 19 février 2015, les salariés de Newrest Wagons-lits sont en grève. En effet, les commerciaux qui travaillent à bord des TGV et Intercités ne lésinent pas sur la qualité du service en direction de la clientèle.


La pénibilité du travail liée aux horaires décalés est considérable. Les conditions de travail se trouvent terriblement dégradées. La rupture des périssables et du matériel sur quasiment tous les trains, entraine des difficultés considérables pour les salariés.

Aujourd’hui, le personnel commercial revendique des plannings décents, un travail accompli dans de bonnes conditions en ayant assez de dotation de périssables pour satisfaire la clientèle de la SNCF. Un quart du salaire est lié aux ventes.

Les salariés exigent une planification des activités et la reconnaissance de la pénibilité. Un plan de congés intégrant le respect des souhaits – l’amélioration des conditions de travail – l’augmentation des salaires – le remplacement des salariés partant en retraite – l’arrêt d’une « politique disciplinaire » conduisant aux convocations abusives et au tout répressif.

L’UD FO 75 soutient les personnels et leurs revendications dans le cadre de toutes les actions conduites par l’interprofessionnelle contre l’austérité qui touche tous les secteurs d’activités et qui nous conduira à nous engager dans la grève interprofessionnelle, le 9 avril 2015 et à manifester à Paris.


Paris, le 24 février 2015


Lire ce communiqué au format PDF

retour au site