Comité Départemental : il faut y aller !  Le Comité Départemental de l’UD FO 75 qui tout au long de la journée a accueilli 250 militants après avoir entendu les deux rapports de trésorerie et d’activité pour l’année 2014 s’est bien vite engagé dans la suite des actions qui pourraient être envisa


Après avoir entendu une vingtaine d’interventions de camarades de différents secteurs il est très clair que la très grande majorité d’entre eux a soutenu et appelé au rassemblement du 16 décembre 2014 Place VAUBAN. Cette grande majorité s’est aussi montrée déterminée pour que ce 16 décembre soit le départ d’une action de grande envergure qui verrait le Congrès Confédéral de la CGT FO appeler à une grève interprofessionnelle et à une manifestation nationale dans les plus brefs délais après la tenue de ce congrès.
Michèle BIAGGI, la Secrétaire Confédérale, représentant le bureau Confédéral, après une analyse complète de la situation actuelle a appelé à une mobilisation massive en région Ile de France pour le rassemblement du 16 décembre 2014.
Tous les participants se sont félicités des excellents résultats de la CGT-FO lors des élections du 04 décembre 2014 dans les 3 versants de la fonction publique, démontrant la justesse de la politique conduite par la CGT FO contre le pacte de responsabilité et ses répercussions sur tous les travailleurs et notamment dans la fonction publique.
C’est d’autant plus vrai que si jusqu'à présent nous soutenions avec force ceux qui souffrent de l’austérité en Europe : Grecs, Espagnols, Portugais… Il est clair aujourd’hui que nous ne sommes pas isolés pour lutter contre le pacte de responsabilité qui est un véritable pacte d’austérité puisqu’après les Italiens qui ont fait grève et manifesté dans beaucoup de grandes villes d’Italie, c’est maintenant les travailleurs belges qui se mobilisent contre la politique d’austérité et appellent à la grève générale aujourd’hui.
Nous sommes solidaires de leurs combats. Tous ces combats s’opposent à la politique conduite par la Banque Centrale Européenne, par le FMI et l’Union Européenne et relayée, appliquée par les différents gouvernements. Nous n’échappons pas à cette politique.
ALORS ENSEMBLE REUSSISSONS LE 16 DECEMBRE et préparons-nous pour la suite.

Paris, le 15 décembre 2014


Lire ce communiqué au format PDF

retour au site